Sélectionner une page

contact[at]woodimusic.com

WOODI

Un univers nuancé dans lequel groove et flow sont les maîtres mots. Alors que chaque phrase prend son sens, les rythmes et mélodies de synthés flânent dans un esprit à la fois puissant et feutré.

Le projet est initié en 2018 par Margie Clément, auteure compositrice et interprète. Elle travail progressivement en binôme avec Daniel, pianiste et compositeur actif dans le domaine du jazz.

L’année suivante, les artistes se présentent en concert dans diverses villes romandes. Aujourd’hui, Ghislain, batteur et musicien aux compétences multiples rejoint WOODI.

Ces jeunes artistes riches de leurs influences préparent la sortie d’un premier EP qui verra le jour en 2020.

Daniel Hernandez (synthés)
Ghislain Clerc (batterie)
Margie Clément (voix)

“… nourrie au funk, à la Soul, au R’n’B, au hip-hop, aux textes en français, WOODI cultive elle aussi un style qui réchauffe le palpitant”

– Quotidien La Liberté

Replay

Eclipse totale
Tout a brûler dans mon ciel
L’esprit se décale
Débarquement des astres
C’est le vide à l’envers
Balancez les ancres on s’est perdu
Beaucoup trop de monde dans ces eaux troubles
Aidez-nous à surfer dans la zone sombre

D’abord c’est la fin
Très loin du destin
Dénouement des noeuds
Rechercher sans fin le fil rouge

En replay, en replay…
Avancer le temps et se revoir
En replay, en replay…
Stopper la mise en scène

C’est toujours la même chose
Chaque jours la même dose de stress
Pas de doutes y a comme un manque d’espace
Oh, tout ca pèse sur le système
J’ajoute des chaines de peur d’etre mise en cage

La bête sait se préserver, la belle est laide
Et on l’oublie car il parait qu’elle a les yeux dorés.
Sauvage, elle ravage le ciel et ses étoiles,
Mordu par le danger, elle croqué tous les fruits.

Dans la nuit, bête se réveille en belle de jours
Poison de douceur noir
Tourne, tourne comme en rêve
Tourne en boucle dans la tête

Quand terminera cette histoire qui
Tourne, tourne comme en rêve ?
Tourne en boucle dans la tête

Leader

Dis moi, quand tu vas bouger?
Seras-tu celui que tu rêvais d’être ?
Esquive les faux pas,
Evite l’enfer et ses maisses basses.
Traquer le manque d’espoir, estomper l’effet
Stopper le naufrage, éviter l’échec
J’y crois dur comme fer
Sur ma tête j’prie pour qu’tout ça s’fasse

Face cachée comme au bal masqué
Met les voiles j’vois qu’en vrai y’a du taff

Plaques d’or sous la rétine
Excès de vitesse
Voir les choses en grand
Entre magie et tristesse
Aime et pense. Rêve et prie.
Capter la vibe, changer la donne.

Je me relève, encore le coeur vide
Pourquoi résister ? J’ai qu’une carte joker
Entre les mains, que de l’éther, aucune vie.
Et si jamais j’m’anime,
Vous verrai que j’fais que bluffer.
Battre les cartes, le jeu doit changer
Garder la cible, espoir et sang froid.

Toutes les directions sont barrées
J’deviens tarée perdu dans mon espace.
Chaque fois que j’pensais à me casser
Y’avait des cas qui gâchaient tout sur le passage.
Faire l’effort, y’a plus d’torts
Sous tension, y’a plus d’love

J’ai tracé, tracé…
La fuite est meilleurs pour se perdre
J’ai quitté le damnier
Depuis j’ai perçu que de la haine.
Dégagez la piste on est Op
Soyons rationnel, les vices mis de côté
Dotés de plus grands pouvoirs
Lorsque les masques tombent.

Les jours se défilent, fais vite, on à tant à vivre
Faut donner sans se faire prendre,
Battre les cartes puisque le jeu doit changer
Leader !

Silence

En quoi devrait-on vivre autant ?
Accepter de sentir
Le silence des mots
Je te parle du silence des mots

En silence c’est facile, décidement,
En silence, j’abbat le jour
Répondrez-vous même si je m’éprends ?

J’attends déjà depuis demain
Encore hier j’y pensais
D’avis de tout vivre aujourd’hui
J ‘aimerais te voler à moi même
Écarter le champ des possibles
Jusqu’à contrer l’éternel

Dis le moi, toi et moi ?
Est ce qu’on ira là bas ?
Même si l’heure est au danger?

Au fur et à mesure,
C’est à moi que je mens.
Ca fait des mois que j’essaie
De corriger les ratures.
Sans gomme, sans stylo sans ancre
Dans l’mille j’ai tiré mille fois.
Y’avait pas d’cible, pas d’flèches,
Pas d’force, en bref

Une vie cool et pas mal,
Plus que banal

Douceur

J’ai décidé de changer le cours des choses
J’ai marché dans des sables émouvants
Trop souvent les yeux rivés au large

De rêves en mirages,
mes pensées me mentent
Je tangue, équilibre sur des sentiers glissants

Un mal pour un bien
Des aimants pour un coeur
Déni d’amour

En douceur… Freine, tombe, relève!

Tout ce temps à garder la face
A mesure, j’ai perdu les traces qui me guident
Vagues, vagues: Radeau brisé !
Dans la peine, l’ombre
Lumière de mes cauchemards
Laisse tomber, j’dois nager dans le brouillard

Regarde, miroir, miroir
Danse avec moi
Qu’on se répare milles fois…

Chacun jout son rôle
Ne pas être un autre
Mériter son trône

Ciel! Trop tensions, c’est sûre
Qui s’y rendra saura.

Les maîtres n’esquivent pas
Décidément
Les alchimistes dès l’aube
Sauront dénicher l’or

Plus de plomb dans les ailes
Parmis les anges, les sirènes

© WOODI 2020 – design+dev 3 TRAITS